23 ans après l'Apocalypse, la Noblesse est réinstaurée, les Scientistes imposent lentement leur suprématie. Tout ça n'est qu'une façade, venez découvrir la face cachée d'Andori, l'Europe ravagée par l'Apocalypse...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

//
Partagez | 
 

 Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Mer 21 Sep - 8:06


C'était il y a cinq ans, après que la neige ai fondu que reste-t-il ? Une bouillasse indescriptible. De la boue sale et collante. Difficile de marcher dedans et surtout de s’en dépêtrer. C’est sûrement le moment le plus triste de l’hiver. Et d’avantage pour les enfants qui voient leurs bonshommes de neige réduit à néant.

- Je te préviens, t’as voulu v’nir ‘vec moi, mais j’veux pas êtres ralentis !

C’est un homme bourru qui à lancé cette phrase sur un ton qui se voulait sec. Il s’est exprimer, non pas pour lui, mais pour un jeune garçon, très jeune garçon qui tremblote et qui regarde, déprimé, la boue sur ses chaussette et ses chaussures de fortune. En se sentant réprimander, le petit lève la tête comme sorti de ses pensées.

- T’as entendu gamin ?
- Oui...


Implicitement on lui demande d’aller plus vite, encore plus vite alors que cela fait depuis le matin qu’ils marchent péniblement. L’enfant semble sage, c’est parce qu’il est fatigué. Cet enfant est assez étrange vu de près, des cheveux sale, des vêtements miteux... Il relève la tête et un œil vert et un œil mauve regarde la silhouette de l’homme bourru avec un regard triste. Le petit enfant est également bossu et cache ses mains aux ongles trop long et recourbé pour être appeler de la sorte. Un énième frisson le parcoure et à grand pas il se rapproche de la figure protectrice que représente la grande personne.

- Enfin te voilà p’ti. J’croyais que tu s’étais noyé dans la neige...

Le « p’ti » hausse les épaules et essaye de marché à la même hauteur l’homme peu soucieux de son bien être. A bien y regarder, l’homme est également étrange, son visage est caché sous une tignasse et une barbe imposante qui lui confère une allure d’ours mal léché.

- Giles... On est bientôt arrivé ? Dit le petit d’une voix très frêle et grelottante.
- J’te l’ai dit en partant... j’répondrais pas à tes questions débiles.


Désolé, l’enfant d’à peine dix ans baisse de nouveau la tête tout en marchant aux coté de son compagnon plus âgé.

***

Ils avaient peut être bien marché à pas vif pendant une dizaine d’heure en ne faisant que de très courte pause. Ils avaient marché pour arriver devant se grand bâtiment gris en pierre. Un écriteau bien écrit les accueilli. Il disait « Bénissez la Déesse Amanda, elle le fait pour vous depuis longtemps... ». Le gosse s’arrête devant pour essayer de comprendre et de déchiffrer, ses doigts effleurent le bois peint...

- Léo !

Le petit appelé Léo sursaute et comme après un léger électrochoc, il s’empresse de rejoindre Giles qui lui tient la porte.

Tout était comme dans les souvenirs du petit. Un coté austère et froid dans tout ce gris, mais une incroyable chaleur émanait des gens en tenue cléricale. Deux jeunes filles dans un coin le saluèrent d’un petit signe de la main avant de retourner à ce qu’elles étaient en train de faire. Léo avait rougit et leur avait rendu leur salue, mais de façon un peu plus timide. Puis il fut rapidement poussé vers un banc.


- Prie la Déesse, moi j’vais m’occuper de mes affaires, tu m’attends ici le temps que je revienne... t’as compris le ‘tio ?

Léo hoche la tête et s’assoit sur le banc froid et soupire de soulagement, reposer ses pieds est un véritable délice. Dans son soupire, il remercie la Déesse d’avoir permis la création de banc pour reposer les voyageurs fatigué.

Un moment à regarder les gens se mouver autour de lui, comme s’il n’existait pas et un frisson le parcours, le fait claquer des dents. Une quinte de toux ses déclenche, résonnant dans la grande pièce éclairée. L’enfant n’arrive pas à arrêter sa crise de toux. Sa gorge le fait souffrir ainsi que son abdomen. Il en à les larmes aux yeux. Au final tout s’arrête, lui laissant un gout de faire dans sa gorge irrité par l’air trop sec. Il lève la tête et alors il remarque qu’un nombre indéterminé de personne le fusille du regard pour avoir oser troubler le silence. Léo se fait encore plus petit qu’il ne l’est. Dans sa tête il articule des excuses, mais dans sa tête uniquement.

Seul bien qu’il soit entouré, il regarde le ciel à travers les vitraux, ne trouvant que cela à faire. Il grelotte par moment, mais parle à la Déesse dans sa tête. Elle au moins est gentille avec lui, elle ne le regarde pas avec des yeux remplit de pitié ou de reproche. Elle l’écoute se plaindre sans jamais lui dire qu’il devrait être moins geignard...


- Amanda... j’t’aime bien...

Il le dit dans un murmure d’enfant tout en serrant ses mains sur son cœur pour les réchauffer. Il ne fait pas très chaud ici, et Giles est parti pour un bon moment. Que va-t-il bien pouvoir faire pour s’occuper en attendant ? Tel est la question existentiel du petit bossu un peu trop recroqueviller sur lui-même.



Dernière édition par Léo Mitch le Mer 28 Mar - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Jeu 22 Sep - 20:01

La journée avais été assez chargée au Temple où office Shin, et ce toute la matinée,de nombreuses personnes, plus que d'ordinaire était venue prier, ou se reposer alors le Marqué du courir à droite et à gauche, pour ne laisser aucune de ses brebis s'égarer.

Shin n'avais donc pas cesser d'aider les personnes sur qui il veillais depuis longtemps, ou sur qui il allais devoir veiller temporairement, c'est parfois épuisant de servir Amanda, beaucoup crois que c'est ce tourner les pouces dans un immense temple....oui en temps de paix et d'abondance, mais ce n'est pas le cas,les hommes préférant s'entre tuer que d'aider la nature à s'épanouir et ainsi prospérer,sans doute car une pomme vaut moins en leur satané argent qu'une bombe tactique.

C'est ainsi que vers midi Shin sortit devant le temple, s'assit sur une des marches et partagea son repas avec corbeaux et mendiant,souriant, se reposant ainsi d'une épuisante matinée . Une fois que son repas fût finis, Shin se redressa,remit sa longue cape en plume de corbeau comme il se devait et rentra dans le temple.

Une ou deux heures s’écoulât durant lesquels le prêtre aida à préparer le pain pour le lendemain et à la lessive. Puis enfin il retourna dans l'entrée du Temple, là où les pèlerins prient Amanda pour des raisons connût d'eux seuls et de la Déesse.

Ainsi Shin se baladât dans les rangs des fidèles et vit un jeune garçon ,d'une dizaine d'années tout au plus, l'air bossu Shin sourit un peu,non pas de pitié,mais de voir un si jeune garçon priez de lui même, qui noie ses malheurs dans la religion et non dans la drogue,l'alcool ou la haine comme beaucoup le font et l'ont fait.

Ainsi le prêtre répondit doucement à Léo .


Tu peux être sûr mon enfant qu'elle aussi te porte dans son coeur. Elle aime tout ses enfants même ceux que les hommes n'aiment plus.

Shin lui sourit à nouveau,lui tapote la tête, remarque qu'il frissonne... arque un sourcil et lui demande :

Comment t'appelle tu mon petit ? Tu m'as l'air frigorifié... Si tu as le temps de t'arrêter , une chambre est libre,n'hésite pas...
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Ven 23 Sep - 6:59

A parler dans sa tête à quelqu’un on parait moins fou que si l’on se parle à soit même... Mieux, lorsque l’on parle à une Déesse, on est respecté et considérer comme croyant. Mais est-ce échapper à la folie que de croire s’adresser à être esprit immatériel ?

Léo ne pensait à rien de tout cela, lui il racontait sa journée à Amanda même s’il savait qu’elle l’avait peut être aperçut des nuages marché dans la boue.

* Et j’suis arrivé ici, exprès pour toi.*


Tu peux être sûr mon enfant qu'elle aussi te porte dans son coeur. Elle aime tout ses enfants même ceux que les hommes n'aiment plus.

Le petit sursaute et se recroqueville sur lui-même, tourna un peu la tête pour voir qui s’était adresser à lui.

Il était grand, avec de longs cheveux sombres et portait une cape.... Faites en plume d’oiseau. La taille et leurs couleurs rappelèrent immédiatement les ailes d’un corbeau. Léo était pétrifié en pensant que ses amis avaient pu être massacrés pour un tel manteau. D’avantage, il se recroquevilla comme il pouvait, à cause de ses propres ailes dissimulées, cela devenait compliqué. Il lui tapote la tête et le petit hybride tremble de nouveau, de peur, de froid.


Comment t'appelle tu mon petit ? Tu m'as l'air frigorifié... Si tu as le temps de t'arrêter , une chambre est libre,n'hésite pas...

- Je m’appel Léo...

Le ton de la voix de l’inconnu était doux et cela mettait en confiance l’enfant, toujours perturbé par les plumes de corbeau sur la cape. Aussi la tenue qu’avait l’homme lui donnait un air de prêtre et les prêtres étaient gentils ici.

- Giles m’a dit que j’devais attend’ sur le banc.

Et puis il repartit dans son mutisme. De nouveau un frisson le prend et une nouvelle quinte de toux interminable, sans s’en rendre compte, ses petit doigts griffus ont agrippés le dossier du banc de devant lui et ses ongles à l’apparence de sert sont rendre dans le bois en creusant à chaque fois que la toux revenant. Des larmes baignent les yeux de l’enfant quand tout s’arrête. Il renifle et essuie son nez coulant avec le revers de sa manche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Ven 23 Sep - 17:01

Shin avais toujours été envers ceux qui venais se reposer dans le Temple qui lui avais été confier ,il était la bonté et la gentillesse incarnée,un être au sang froid quasiment à toute épreuve. Et il souriais un peu plus a Léo, se voulant rassurant envers le petit, le voyant ainsi se recroquevillé effrayer,Shin comprenais après tout c'était un petit garçon faible et seul dans le froid de l'hiver, logique qu'il soit prudent.

Le petit disait s’appeler Léo, c'était un joli nom,quand Shin le regardait ainsi recroqueviller, il se revoyais enfant dans les forêts enneigé à soigner les corbeaux blesser et à les soigner, oui le petit Léo avait tout l'air d'être l'innocence incarné,Shin priât en silence, croisant ses mains, qu'il en reste ainsi pour le jeune Hybride.

Le garçon attendais quelqu'un donc... Shin espérait que ce ne serais pas une ruse pour l'abandonné,beaucoup de personne avais fait ce genre de chose. Ainsi Shin était sur le point de laisser le jeune homme en paix quand ce dernier fût prit d'une violente quinte de toux,enfonçant des ongles assez proches de sert dans le banc d'en face, Shin appelât donc une soeur, qu'elle lui prépare un remède et demanda à une autre de veiller à l'arriver d'une personne répondant au nom de Giles.

Ainsi ,tout en douceur, le Marqué souleva Léo dans ses bras, le portant, remarquant une excroissance dans son dos, mais ne cherchant pas plus loin, chaque personne,même les enfants aiment à cultiver un jardin secret et tandis qu'il s'éloignait de la salle de prière avec le petit pour rejoindre le sein du Temple, un corbeau vint se poser sur l'épaule de Shin, ce qui le fit sourire, il frotta son nez contre le bec de ce dernier.


"Coucou toi ! Au fait Léo.... ne t'inquiète pas ... La Soeur Agathe te prépare un remède et Soeur Anne veille devant le Temple au retour de Giles.... Tu va te reposer au chat, d'accord ? On ne peux décemment pas laisser un enfant mourir de froid dans la Maison d'Amanda.

Shin lui sourit à nouveau avec douceur, le corbeau restant sur son épaule et observant apparemment Léo. Le Marqué ouvrit la porte,tenant Léo d'une main, le reprit dans ses bras et le déposât dans un lit douillet et chaud,laissant la porte entrouverte,allumant une bougie et le feu dans la cheminé, le corbeaux se posant sur la table de nuit, Shin prit une chaise et s'assit près de Léo.

Alors Léo dit moi tout, tu as faim,soif ?
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Sam 24 Sep - 13:01

C’était dur d’être fragile dans ce monde de brut. Léo le savait, mais il préférait souffrir en silence, depuis quand trainait-il cette bronchite ? Tout l’hiver ? D’ailleurs, en un repensant, ça devait être le premier hiver qu’il ne passait pas dans un lit à recevoir plein de médicament. Mais en même temps le camp hybride après très peut d’infrastructure prévu pour les faibles. Là-bas c’était presque la loi de la jungle...

L’homme qui avait voulu connaître son nom l’avait porté, sans effort. Pas le Léo soit énorme, non, il était plutôt maigrichon pour son âge et assez frêle. Tout de suite après un oiseau se posa sur l’épaule de ce presque sauveur bizarre. Un corbeau, un de ses demi-frères. Il léger sourire s’étira sur les lèvres du petit hybride. Les plumes sur la cape de l’inconnu ne pouvaient provenir d’autre corbeau plumé. L’oiseau perché ne serait jamais venu si ça avait été le cas.


"Coucou toi ! Au fait Léo.... ne t'inquiète pas ... La Soeur Agathe te prépare un remède et Soeur Anne veille devant le Temple au retour de Giles.... Tu va te reposer au chat, d'accord ? On ne peux décemment pas laisser un enfant mourir de froid dans la Maison d'Amanda.

Léo acquiesçât simplement la tête. C’est vrai que dans le temple d’Amanda, les faibles étés toujours bien traités. Avec un peu de chance sa santé s’améliorerait... Léo se laissa faire se laissant porter par l’inconnu. Il était plus tranquille loin des autres, loin du monde. On le déposa alors sur un lit. Pendant que l’homme s’occupait de faire de la lumière et de la chaleur, le demi-corbeau caressa le plumage de la créature qui était posé sur la table de nuit.

On lui demanda s’il avait faim et soif... Les hybrides du camp de Noé avait toujours faim t soif, car il étaient rationné et qu’il ne pouvait se permettre aucun débordement, les denrées étaient rare et cela creusait les estomacs. Donc, tout en caressant le corbeau il agita la tête de façon affirmative. Ses joues s’empourprèrent, sa timidité refaisait de nouveau surface.

La chaleur avait réchauffé les mains et les pieds du petit, il se sentait beaucoup mieux. Un frisson le parcouru, mais cette fois si il s’agissait d’un frisson de bien être. Maintenant, il était au chaud, tout se passerait mieux. Il remerciait la Déesse de l’avoir fait rencontrer cet homme... dont –il ne savait toujours pas le nom.


- Et toi ? Comment qu'est ce que tu t’appel ?

Pas de vouvoiement superflu, Léo était toujours un enfant, il avait donc cette façon de s’exprimer avec curiosité et en faisant fi de tout ce qui pouvait être mondain ou bien séant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Mer 15 Fév - 4:33

Shin était donc posé prés de Léo assis,attendant sa réponse et la venue de Soeur Agathe pour soigner la toux et sans doute la bronchite du jeune homme.

Léo répondit à l'affirmatif,oui il avais faim et soif,cela n'étonnait guère Shin,ceux qui viennent ce perdre dans son Temple pour la première fois sont souvent en mauvaise posture, ce Temple est un havre de paix offert par Amanda et gardé par Shin qui en défend hargneusement l'accès aux hérétiques et personnes mal intentionné ici les faibles sont soigné, les nécessiteux aidé, les orphelins hébergé et éduqué. Mais le mal n'y a pas sa place,le Marqué y vielle au grain,bien que gentil et bienveillant, déclencher sa colère revient à se mettre à dos un champion divin.

Shin sourit,le petit voulait savoir son nom. Shin fermât un instant les yeux et déposa sa cape sur Léo.


Je me nomme Shin,Shin Raven, je suis le Père en ce temple, et un des chanceux qu'Amanda à choisit pour défendre ses agneaux,ou ses oiseaux égaré.

Sourit avec douceur et caresse les plumes du corbeau.

Depuis mon enfance je m'occupe des corbeaux,lui c'est Renji et il à l'air de t'apprécier. Dit moi,qu'est ce qu'un si jeune enfant fait dans le froid aussi loin de tout ?

Soeur Agathe arriva avec un flacon de remède de la soupe,une tisane,du pain et dans la soupe des morceaux de poulet. Shin sourit Agathe avait déjà tout prévu pour le petit et elle dit sur un ton enjoué:

Voilà mon grand, si après ça tu a encore faim,n'hésite pas !

Shin sourit de nouveau,remerciant Agathe,il allât vérifier l'état de feu et se reposât à ses côtés,attendant de Léo une réponse, même si ce dernier lui disait simplement que cela ne le regardait pas,ça lui allait.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Sam 3 Mar - 13:49

Je me nomme Shin,Shin Raven, je suis le Père en ce temple, et un des chanceux qu'Amanda à choisit pour défendre ses agneaux,ou ses oiseaux égaré.

Juste « Shin » lui aurait suffit, Il était donc le Père du temple. Léo, en face de lui se sentit encore plus petit, plus fragile encore. Comme lorsqu’il était en face du sauveur des hybrides... Il hocha tout de même la tête à ce qu’il disait. Il parlait d’oiseau et cela lui plaisait, le mettait en confiance. Il aimait se sentir protéger.

Léo avait tout de même les yeux river sur le corbeau, il semblait être bien nourrit et ne pas avoir peur des humains. Les corbeaux étaient des animaux intelligents, il ne resetait pas sur l’épaule de l’homme s’il n’était pas digne de confiance. Et si un corbeau lui faisait confiance c’est qu’il en était digne. L’hybride se détendait encore un peu plus.


Depuis mon enfance je m'occupe des corbeaux,lui c'est Renji et il à l'air de t'apprécier. Dit moi,qu'est ce qu'un si jeune enfant fait dans le froid aussi loin de tout ?

Il sourit au corbeau. Il aimait beaucoup ces animaux, même s’il n’avais pas hybrider avec leur gène, il croyait qu’il les aimerais autant. En même temps, ils étaient si majestueux. Cela ne le surprenait pas que l’animal l’apprécie, il était presque de la même famille.

Cependant, même si le petit garçon commençait à se détendre au fur et à mesure que le temps passait. Il y avait des questions qu’il valait mieux ne pas poser à Léo... Ce dernier se recroquevilla sur lui-même tout en regardant toujours le corbeau. Avant qu’il n’ai pu dire quoi ce que soit, la sœur Agathe venait avec des remèdes et surtout à manger ! L’estomac du petit grogna fortement et il se jeta sur la nourriture.


Voilà mon grand, si après ça tu a encore faim,n'hésite pas !

Léo ne semblait pas du tout à l’aise avec la politesse et ne fit même pas attention lorsque la sœur repartit. Il se contentait de dévorer en quelques seconde ce qu’on lui avait apporté. Il aurait peut être dû y aller tout doucement, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas mangé aussi copieusement depuis quelque mois. Il se sentait d’un coup épuisé et fatigué de sa marche. Après avoir fini de boire sa soupe, il répondit tout de même au Père Shin qui lui avait posé une question.

- Je... j’voulais voir la statut d’la Déesse...

Réponse, simple, qui n’allait pas dans les détails et qui n’était pas mensongère. Et puis c’était Giles qui lui avait dit de répondre quelque chose comme cela. Léo n’avais pas réfléchit à ça et faisait comme on lui disait.

- Z’aimez les corbeaux mon père ? Pourquoi ?

Léo avait gardé cette curiosité enfantine. Il voulait s’assurer que cette passion n’était pas juste pour avoir un animal de compagnie... L’hybride restait tout de même méfiant...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Mar 20 Mar - 12:42

Quand le petit se mit à dévorer ce que lui avais apporté la soeur, Shin se mit à rire de bon coeur, ce petit devais mourir de faim, et le voir ainsi dévorer son repas réchauffait le coeur du Marqué, qui une fois de plus était venu en aide à une personne que ce monde cruel avais sans aucune raison décidé de persécuter.

La question de Shin le fit se recroquevillé, faisant arqué un sourcil à ce dernier , il voulais voir la statue, sans doute ne disait-il pas toute la vérité mais peu importe les détails ici bas, tant que vous êtes là pour réclamer l'aide d'Amanda ou simplement la prier, cela va a Shin.

La question de Léo le fit doucement sourire, même si ses yeux se remplissait lentement de tristesse et de nostalgie. Shin s'assit sur le lit et dit doucement :


"J'aime les corbeaux car là où je vivais étant enfant, ils étaient les seuls animaux à venir nous voir, j'en prenait soin, je les soignait, et récoltait aussi les plumes tombées car elles sont belles et une fois tombée on ne peux plus les rendre au corbeau.

Ils sont mes compagnons, mes nakamas. Et d'ailleurs j'ai bien faillit devenir leurs cousin...


*Soupire longuement et sourit a Léo, lui ébouriffe les cheveux, l'air triste. Il repensait à cette époque... Il était encore plus jeune que le petit Léo...ce jour là... il neigeait... il à toujours neiger là où il vivait, chaque jour un manteau blanic recouvrait la forêt aux abords du centre scientifique où ses parents travaillait...

Là... où il vit la neige se recouvrir de sang pour la première fois, tué pour la première fois, mais c'est aussi là qu'Amanda fit de lui son champion, son porte-étendart et lui ouvrit une nouvelle vie alors que la sienne risquait de prendre fin. Shin ne repensait que rarement à son passé, mais à chaque fois cela le rendais triste, pourquoi ceux qui l'avais mit au monde avais voulu lui faire du mal ? Lui enfant doux et sans problème. Il ne considère pas pour autant les hybrides comme des monstres mais comme des malchanceux qui n'ont pas eu le droit à la même rédemption et à qui il doit venir en aide. Après tout Amanda aime tout ses enfants, même ceux que la Science à transformer contre leur grés, les pauvres diables n'y sont pour rien, alors pourquoi les persécuter plus qu'ils ne le sont ?

Shin restât pensif un moment puis il adressa un nouveau sourire à Léo, voulant le rassurer, il allais bien après tout . *
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Mer 21 Mar - 13:04

Léo n’était pas stupide. Il avait lu assez la tristesse sur de nombreux visages pour la reconnaître sur celui du père en face de lui et alors il se sentit un peu coupable. C’était surement sa question qui lui avait fait ressentir ça. Il s’en voulait mais voulait tout de même avoir une réponse.

"J'aime les corbeaux car là où je vivais étant enfant, ils étaient les seuls animaux à venir nous voir, j'en prenait soin, je les soignait, et récoltait aussi les plumes tombées car elles sont belles et une fois tombée on ne peux plus les rendre au corbeau.

Ils sont mes compagnons, mes nakamas. Et d'ailleurs j'ai bien faillit devenir leurs cousin...


Il tiqua à la dernière déclaration. « Leurs cousins ». Qu’est ce qu’il pouvait bien entendre par là ? Et puis un petit espoir naquit en lui. L’homme qui l’avait protégeait semblait vraiment apprécier les corbeaux, il espérait ne pas se tromper et il parlait de cousin. Peut être avait-il fallait être un hybride corbeau... comme lui ? Il essaya de cacher sa joie. Le visage su petit hybride contrastait avec la mine nostalgique du clerc. On ébouriffa ses cheveux et sans vraiment comprendre et chercher à comprendre le petit hybride se sentait en sureté et il se leva pour se mettre face à Shin, il le regardait dans les yeux espérant qu’il ne serait pas effrayé par ses yeux vairons. Une fois qu’il eu réussit à capter les yeux du grand homme, il lui sourit timidement.

« ... et ... t’en pense quoi des hybrides ? Les gens trouvaient ça bizarre... et toi t’en pense quoi ? »

Il espérait qu’il n’en penserait pas trop de mal. Léo avait envie d’être compris, apprécié malgré sa faible corpulence. Il ne voulait pas de nouveau être rejeté. Après tout, même parmi les siens il n’était pas admis à cause de sa petite santé fragile. Il croisait les doigts dans sa tête et ensuite, il ferma ses yeux très fort pour faire un veux, cela faisait que ses traits étaient très crispé et il semblait avoir mal quelque part. Il n’aimait pas garder des secrets, il voulait trouver quelqu’un qui le comprendrais ? Quelqu’un qui pourrait lui dire de ne pas avoir peur, qu’on veillait sur lui qu’on allait l’aider à retrouver sa famille. Qu’on allait le soigner et puis que sa famille serait sauvée. Qu’on allait l’aimer un moment et qu’il deviendrait quelqu’un, même avec son physique étrange.

Toutes ses pensées mirent le cœur au bord des yeux du petit hybride. Il se sentait abandonné depuis si longtemps. Ses traits se relâchèrent doucement et sa tête se baissa. Il regardait ses chaussures et il commença doucement à pleurer. On pouvait le deviner à ses épaules et sa bosse qui tremblait et était animé des quelques petits sursauts. Même le feu dans la cheminée n’arrivait plus à lui réchauffé son petit cœur d’oiseau.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Ven 23 Mar - 3:35

Shin souriais dans le vide quand le jeune homme se leva et chercha à capter de ses yeux vairons ceux du Père , ce qui se passât quand ce dernier relevât la tête, nullement effrayé par ses yeux vairons, c'était même plutôt jolie a voir d'après Shin.

Le sourire du petit hybride réchauffât le coeur du Marqué, qui lui sourit en retour. C'était pour Shin le plus beau des remerciements, un simple sourire, un peu de joie vivre. La question de Léo lui tirât un sourire. Ce qu'il pense des hybrides ? Il avais faillit en devenir un, pour cela il ne pouvait pas les haïr, ils ne l'avaient jamais attaquées, pour cela il ne pouvait les haïr, et ce sont des créatures respectueuse d'Amanda, donc il ne doit pas les haïr.

Shin allais répondre à Léo quand ce dernier, ce mit à pleurer, et alors Shin vit la bosse sous son haut se mouvoir, oh alors c'était pour ça, il en était un.

Le Marqué se leva et serra le jeune hybride contre lui, caressant avec bienveillance ses cheveux.


"C'est fini Léo, ne pleure pas, veux-tu ? Je n'ai rien contre les Hybrides, vous êtes des créatures d'Amanda, comme tout les autres, je n'ai pas de raisons pour vous en vouloir. Reste ici autant que tu le souhaite, je prendrais soin de toi, te protégerais, t'aiderais, jusqu'as ce que tu puisse voler de tes propres ailes. "

Shin adressât un grand sourire au petit hybride, s'écartant un peu de lui, il défit sa cape et ôta son haut, dévoilant la Marque qu'Amanda lui avais offerte.

"Tu vois, on a tous nos petits secrets Léo, ne t'en fais plus, ici aucun scientifique et aucun hérétique ne pourra jamais t'approcher, pas tant que je serais en vie et je ne compte pas mourir de sitôt vois-tu."

Shin ébouriffe les cheveux de Léo, lui souriant à nouveau, s'assoit sur le lit et soupire. Fais signe à Léo de venir s'asseoir à ses côtés.

"N'ai plus peur, dit moi tout ce qui te pèse, Léo.

Shin sourit de nouveau à Léo, toujours aussi bienveillant. Il voulais et se devais d'aider Léo, il n'avais pas eu la même chance que lui, il est un enfant d'Amanda, elle n'as pas fait de lui son champion, mais Shin si il le fallais ferais de Léo un champion, après tout aider les autres à s'en sortir est la base même de ce en quoi il croit. Ainsi il était assis, la marque d'Amanda, une lune entourée d'aile noire, apposé là où aurait du se trouver son nombril était on ne plus visible, et cela lui allait. Il ne cachait pas qu'il était un marqué, un élu n'avais pas à se cacher, là était la place des hérétiques, se cacher, avoir honte et demander pardon pour leurs folies, oui car c'est la seule chose qui peux assez assombrir un esprit pour oser défier Shin, il était certes on ne plux altruiste, mais quand il devais combattre, la pitié n'existait plus.

Soupirant avec douceur, le marqué attendais les réponses et réactions du petits hybride.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Ven 23 Mar - 10:19

Il n’avait pas voulu se montrer comme ça, il n’avait pas voulu pleurer, il n’avait pas voulu passer une fois de plus pour une chochotte, mais quand on à peine 10 ans, c’est difficile de garder tant de peine à l’intérieur. Craquer est normal et encore plus lorsqu’on est triste. Le petit hybride n’avait pas voulu paraître faible devant quelqu’un d’aussi gentil de le Père Shin. Il avait voulu qu’on le regarde autrement que comme un petit animal perdu, mais rien y faisait les larmes coulaient abondamment rejointes rapidement par les petits sanglots. Il senti qu’on le prenait contre lui et la chaleur le fit d’avantage pleurer. Cela faisait tellement longtemps qu’on ne lui avait pas montré d’affection. Au complexe, lorsqu’il était encore avec sa sœur tout allait bien il se sentait aimé et pas seul. Mais lorsqu’il avait été éloigné d’elle et qu’on l’avait laissé en liberté grâce à Noé, on l’avait laissé seul, sans personne pour l’aimer. Certes, quelque femme s’occupait de lui pour le faire manger, mais jamais d’affection. Pourquoi lui montrerait-on de la compassion ou lui ferait un câlin ? Après tout, ce n’était qu’un bon à rien, il ne pouvait même pas voler, même pas utiliser ses trop petit ailes encore, il ne pouvait servir à rien au camp, ce n’était qu’un parasite, un bouche inutile à nourrir et cela agaçaient ceux qui travaillait dure.

Cette chaleur, combien de fois il en avait rêvé, combien de fois en avait-il pleuré sans savoir de quel manque il souffrait. Il voulait encore ressentir se sentiment d’être dans un refuge, d’être protéger du froid et de la faim ou de la solitude. Le petit hybride pleura encore et encore et voulait rester là à écouter les paroles rassurante de l’homme qui aimait les corbeau, l’espoir qu’il l’apprécie renaissait vite dans le cœur de l’enfant difforme. Puis on le relâcha, de nouveau un petit sentiment de vide se créa au creux de son estomac et il leva ses yeux larmoyant vers l’homme sui le lui fait face. Ce dernier se déshabilla et sur son ventre un étrange dessin, gravure, tatouage... Léo ne savait pas bien l’identifier.


"Tu vois, on a tous nos petits secrets Léo, ne t'en fais plus, ici aucun scientifique et aucun hérétique ne pourra jamais t'approcher, pas tant que je serais en vie et je ne compte pas mourir de sitôt vois-tu."

Il comprit lorsque Shin lui parla de secret, était-il un vrai marqué par la Déesse ? Les hybride plus âgé lui en avait parlé mais il n’en avait encore jamais vu, est-ce que tout les marqué était aussi gentil ? C’était certain puisque la Déesse les avaient choisit. Léo alla s’asseoir sur le lit et se moucha dans sa manche, comme une en avait l’habitude, comme tout le monde le faisait au camp hybride.

"N'ai plus peur, dit moi tout ce qui te pèse, Léo.

C’était vrai ? Il pouvait ? Il pouvait tout raconter ce qui lui faisait mal de l’intérieur ? Il pouvait vraiment montrer ses ailes serrée et sales ? Il sourit tristement et quelque larmes de joies rejoignirent celle de tristesse qui avait coulé un peu plus tôt sur ses joues traçant des sillon noir de crasse. Le petit hybride avait les yeux river sur le ventre de l’homme, sur la marque que semblait lui avoir faite Amanda. Il sécha encore un instant ses larmes, il allait pouvoir s’exprimer.

« C’est parce que... Parce que... j’suis un hybride... Et que même avec les autres, y’a personne qui m’aime. Mais j’suis gentil m’sieur, je fais pas de bêtises... Pas d’ma faute si j’tombe malade... »

Il renifla bruyamment et tout en continuant de regarder la trace de la divinité sur le corps de Shin, il retira avec peine son pull et la chemise qu’il avait en dessus, dans la hâte, il fit d’ailleurs sauter un des boutons, ce n’était qu’un de plus qu’il s’en allait, Léo ne fit pas plus attention que ça et continua d’ôter ses vêtements. Il descendit de nouveau du lit. Léo était devant l’homme qui l’avait rassuré et donner le droit de parler de ce qui lui faisait mal, en faisant cela c’est comme s’il retirait douloureusement une écharde qu’il avait gardé longtemps en lui. Il était don devant Shin à regarder ses pieds. Maintenant seulement un tissus de bandage médicale lui couvrait le torse et le dos ainsi que ça bosse. On pouvait alors avoir quelque petites choses noires dépassé de la bande crasseuse et poussiéreuse. D’un geste hésitant, le petit garçon plaça sa main vers son torse ou il avait coincé le début de la bande. Il tira dessus et gigota un peu. Par se geste toute la bande se desserra et rapidement se déroula pour tomber au sol, laissant de jeune et grande ailes de corbeau respirer dans le dos de Léo. Ce dernier au un petit gémissement de douleur lorsqu’il les déplia doucement. Elles étaient engourdies et il avait tellement serré que le sang en revenant dans les tissus lui provoquait d’étranges fourmis. Il battu une fois des ailles et lâcha une autre gémissement avant de relever la tête vers le Père Shin, ses yeux étaient de nouveau embuer de larmes, il appréhendait la réaction de clerc et d’une toute petite voix d’enfant il laissa échapper de ses lèvres dans un demis sanglot. :

« Je suis un hybride... »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Shin Raven


Masculin
Messages : 16
Age : 26
Arme : Lames pendulaire.

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Ven 23 Mar - 13:04

Shin écoutât attentivement le petit Léo, ainsi il était jeune et sa santé était encore fragile, ce qui sans doute lui valais de la part des réfugiés que du ressentiment. Shin comprenait qu'il devais être une gêne pour eux qui essaye de survivre , mais qui sont trop fier pour demander de l'aide. Mais ici un jeune garçon à la santé fragile n'est pas une gêne, ici se repose de graves malades, des quasi légumes qui ne peuvent pas décoller de leurs lits ne serait ce qu'une seconde. Mais ni Shin, ni aucune Soeur ne leurs en voulaient, ils étaient souffrant, et le Père et les soeurs offrait à ses personnes qu'Amanda n'as pas pût gâter, leurs amours afin qu'ils puissent voir que leurs Déesse ne les abandonne pas et les aiment malgré tout.

Puis Léo ôta son haut, et le bandage qui retenait ses ailes, elles étaient magnifique, mais trop petite pour que Léo puisse pour le moment volé avec. Shin comprenait que Léo est une santé fragile, après tout des gens sans scrupule avais jouer avec les mécanismes du corps qu'Amanda lui avais offert, ils avaient dû endommager son système de défense.

Shin sourit de nouveau à Léo et passât avec lenteur et douceur un doigt sur les ailes de ce dernier. Il était passé à deux doigts d'avoir les mêmes. Shin voyait en Léo une forme de petit frère infortuné, et en même temps, Amanda qui lui offrait une chance de la remercier de sa chance.


Elles sont magnifique Léo, le temps que tu sera là, ne les cachent pas, ne les faits pas souffrir avec tout ses bandages inutiles.

Shin fermât les yeux,il mit sa main devant le visage de Léo et la ferma, une fumée noire s'échappa d'entre ses doigts et quand il ouvrit sa main, un corbeau fait de ténèbres purs se tenait sur sa main et volât au travers de la pièce avant de se poser fièrement sur le crâne de Léo, croassant fièrement. Léo finit par le redire, sanglotant longuement, Shin le serrât contre lui.

Et moi un Marqué, reste ici et tout ira bien, d'accord ? Je prendrais soin de toi. Tu n'aura pas à te cacher,et puisque tu m'as l'air de le désirer, on fera de toi un homme fort, d'accord, peu importe le temps que ça prendra, ça te va, Léo ?

Shin lui sourit, gardant toujours ce petit être qui pour le moment est plus fragile que de la porcelaine entre ses bras, il l'aiderais, c'était son devoir et son envie. Shin remerciât mentalement Amanda de lui avoir fait croiser la route du petit, il pouvais laisser une marque significative de l'amour d'Amanda pour ce monde grâce à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Petit Être Egaré
avatar

Léo Mitch


Masculin
Messages : 103
Age : 12
Hybride : Corbeau
Arme : Petit Canif, ses griffes, ses ailes.

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   Mer 28 Mar - 11:46

De nouveau une étreinte, de nouveau de l’affection, de nouveau de la tendresse. Léo souriait, il obtenait maintenant que dont il avait toujours rêvé, de la reconnaissance et non de l’effroi et de la peur. Shin semblait le comprendre. Le petit Hybride voulait toujours sentir se sentiment au fond de lui, ce sentiment de ne plus être seul, de se sentir léger. Alors qu’il était contre le Père, c’est comme si ses ailes étaient moins lourde comme si un jour il aurait pu voler avec. Il était triste de cette situation. Triste de ne pas avoir connu se sentiment pendant sa petite enfance.

Et moi un Marqué, reste ici et tout ira bien, d'accord ? Je prendrais soin de toi. Tu n’auras pas à te cacher, et puisque tu m'as l'air de le désirer, on fera de toi un homme fort, d'accord, peu importe le temps que ça prendra, ça te va, Léo ?

Le petit avait arrêté de sangloter et s’était un peu éloigné du marqué pour le regarder, oui les marqué était gentil, Léo avait raison, la Déesse ne choisissait pas ses élus au hasard. Il ne pleurait plus maintenant et un petit sourire étira ses fines lèvres comme cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas fait. Et au fond de lui il avait la drôle impression que ce ne serait pas la dernière fois qu’il sourirait ici. L’hybride eut d’un coup un frisson le long de ses ailes qui battirent sous la surprise. De la gorge du petit oiseau humain sortit un léger. Un de ses rires qui n’ont pas vraiment de significations, pas besoin de blague, juste la démonstration de son bonheur. Il avait l’impression d’avoir enfin trouvé une maison. Peut être que la peau existait dans ce monde.

Léo voulait y croire, il voulait croire que Shin serait un des éléments qui participerait à son bonheur, tout comme ces mure, tout comme ce corbeau fait d’ombre et de ténèbres. Il n’avait pas peur, il trouvait cela fascinant et il avait une pleine confiance en l’homme qui se tenait devant lui. Le soleil commençait à décroitre déjà derrière les grand arbres de la forêt de la noblesse et on n’était toujours pas venu le rechercher, l’avait-on abandonné ? Sûrement, qui voudrait d’un boulet comme lui ? Apparemment seul un marqué semblait l’accepter entièrement et en ça, il était bien plus grand que tout ceux qui l’avait rejeté le petit corbeau fragile.

Léo ne chercherait pas le vilain hybride qui l’avait emmené ici juste pour le laisser entre de bonne main, pour l’écarter du camp hybride, pour que cela fasse une bouche de moins à nourrir.

Demain, quand le soleil se lèverait, Léo commencerait son entrainement, se rétablirait et deviendrait de ces hybrides indispensable dont les autres devienne dépendant. Oui il serait un jour un hybride important !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un moment entre Hiver & Printemps [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andori, L'Europe après l'Apocalypse. :: Hors du temps et de l'espace. :: Le sablier retourné-