23 ans après l'Apocalypse, la Noblesse est réinstaurée, les Scientistes imposent lentement leur suprématie. Tout ça n'est qu'une façade, venez découvrir la face cachée d'Andori, l'Europe ravagée par l'Apocalypse...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

//
Partagez | 
 

 Participant n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Commandant Division
Menace

avatar

Marc Kodiak


Masculin
Messages : 306
Age : 38
Arme : Pistolet Manhunter Gamma

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Participant n°1   Mar 27 Sep - 22:42

Je rêve.
Je sais que je rêve car je me vois avancer dans une rue qui m'est connue mais qui n'est plus depuis 20 ans.
J'avance, je suis accompagné par deux personnes.

« Ah cette fois je suis un des agresseurs. »me dis je.

Mais je n'ai pas peur, j'ai l'habitude de ce cauchemar.
Il ne me peut plus m'effrayer.
Je vois ma main ouvrir la porte de l'immeuble.
J'entends mes pas monter l'escalier.
Je sais ce qu'il va se passer.
Et je sais que dans la réalité j'ai été victime et que je n'ai put protéger ma voisine de ces monstres.

Une voix distante se fait entendre, je ne comprend pas ce qu'elle dit mais pourtant sait ce qui est dit.

Mais le rêve s'estompe, à mes yeux tout s'assombrit.
« Le cauchemar abandonnerait il ? »
Que nenni, ma vue se refait et je suis dans une grande battisse.
J'accompagne l'ambassadeur.
Je me vois faire glisser et tourner mon pouce dans le creux de ma paume.
J'entends l'ambassadeur parler a un homme qui n'est autre que moi.
« Un homme doit savoir protéger ses femmes. »
Cette phrase que je déteste m'énerve et je m'insurge contre ce cauchemar qui ne peut rien si ce n'est m'exaspérer !
Je hurle et cri mais en silence car le corps que je suis et qui n'est pas le mien, je n'en est point le contrôle.
C'est donc impuissant que je vis la scène.
C'est en versant des larmes spirituel que je ressens l'excitation et le plaisir de ce corps qui n'est le mien que dans la folie de mon cauchemar et de mes hantises.
Mais enfin la porte clac et se fracasse, enfin je me vois entrer.
Nouvelle fondu au noir.
Ainsi je ne peux même pas savourer la puissance de ma colère.
Ce cauchemar est décidément bien retors, mais il ne me fait plus peur, alors il se venge comme il le peut.
Et maintenant Laïca et le suicide...
Non ce n'est pas cela.
Le monde s'éclaircit.
Je suis moi.
Je me vois, je me prépare pour un combat.
Tiens c'est bien la première fois que cela prend cette tournure.
Je ne porte qu'un short.
Je me vois avancer dans le tunnel qui va me mener à la zone de combat.
J'entre et elle est là, Striker est son nom de scène.
Tout comme moi c'est un gladiateur.
Le gagnant de nous deux sera le champion des marqués de la terre.
Je me regarde et assiste à ma transformation.
Oui elle est puissante mais elle n'est pas moi, même à travers le rêve je sens la puissance en moi.

Brusquement tout change et je suis au dessus de mon lit.
Je me vois.
Et.
Et.
Je vois Neva Benlay contre moi.
Mais que fait elle ici ?
Comment se fait il ?
Et la peur me submerge car je sens encore la puissance.
Je vois mon corps se transformer.
« Non ! Non, il ne faut pas ! »
Mais bien entendu personne ne m'entends.
Je sais ce qui va arriver et je n'y peux rien.
Mon corps dort et je ne peux le contrôler.
Neva, Neva qui porte la tresse...
Je ne contrôle même pas ma vue qui se brouille de larme alors que je hurle pour rien.
Ma main droite, noir comme l'obsidienne, bouge et touche le bois du lit qui part instantanément en poussière.
Nos deux corps chutent violemment.
Neva n'a que le temps d'ouvrir les yeux, pose sa main sur moi, sur mon corps.
« NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! »
Et elle n'est plus.
Elle n'est plus qu'une bruine carmine et ivoire qui se répand partout.

J'ouvre les yeux en grand et voit en gros plan le visage d'Hisako dont les main me tienne le visage alors que mon corps s’arcboute et renverse quelque chose.
« Je...Que ?...Mais. »

Puis la réalité revient.
Je suis au château, assis, enfin était assis à veiller Neva Benlay.
« Allons du calme Marc-chan. »me dit Hisako.
Et sans autre cérémonie de sa force incroyable elle me traine, tire, soulève hors de la pièce.
Une fois dans l'autre pièce elle me regarde et ne me laisse pas le temps de parler.

« Je sais Commandant, mais rappelez vous ce qu'on dit les scientifiques, il est impossible à un marqué comme vous de faire appel à son pouvoir si son esprit n'est pas totalement éveillé.
Vous ne pouvez rien faire pendant votre sommeil. »

Tout cela je le sais et acquiesce.
Je regarde vers la chambre et vers Neva Benlay.
Je sais que maintenant le cauchemar va revenir et qu'il me fera de nouveau très peur.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://recit-de-budd-wushu.skyrock.com/
 

Participant n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !
» Report from Participant at the Ottawa Initiative on Haiti 2009
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» L'education en haiti,un sujet de préoccupations
» Participerez-vous Hoopa ? [Besoin de bénévolat]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andori, L'Europe après l'Apocalypse. :: Hors du temps et de l'espace. :: Compétitions :: Concours n°3-